MIROIR PARABOLIQUE  D=600mm

F / D = 3,5

 


Le disque de Suprax a été acheté à une époque où je croyais que c'etait une opportunité et qu'il n'y en aurait plus après, et à un moment où je pensais que la parabolisation était un processus maitrisée. 

En fait il n'a été maitrisé que recemment sur le miroir de 500mm et je me lance à nouveau dans la realisation d'un gros miroir pour vérifier qu'avec la première expérience je realiserai le second en moins de temps.

Voila le défi.

 

2006 : Achat du disque en SUPRAX 60mm d'épaisseur.

20 Septembre 2007 :

Ebauchage du miroir sur une machine equipée d'une meuleuse et d'un disque diamanté. La meuleuse est dirigée sur 2 axes: le rayon et la profondeur. Le disque miroir tourne dans son plan pour donner la révolution cylindrique.

 

L'ebauchage n'a été poussé que jusqu'à 2mm de la surface désirée (en profondeur). 

Les 2mm restant seront enlevés par l'étape suivante avec le carbo 36.

Bac de récupération du verre après sechage : environ un litre de verre pulvérisé !

RECTIFICATION DU DOS

Pour preuve de la non planéïté du dos des disques en Suprax :

Tous les anneaux concentriques ont été effacés. Après rectification du dos, le disque ne fait plus que 56mm d'epaisseur.

 

DEGROSSISSAGE

Voir la video du dégrossissage à la machine.

 

Toutes les photos suivantes sont vues au microscope.

Etat de surface après carbo 36  le 01/10/2007

 

Etat de surface après carbo 80 le 02/10/2007

 

 Etat de surface après carbo 1120,  le 06/10/2007

 

Etat de surface après carbo 1220, le 06/10/2007

 Etat de surface après le W3, le 07/10/2007

 Etat de surface après le W8, le 07/10/2007

POLISSAGE

Etat de surface après 24H de polissage Le 11/10/2007, photo prise à l'endroit le plus poli.

Les photos au microscope seront prises avec le CANON EOS350D.

Le polissage sera terminé quand il ne sera plus possible de faire la mise au point avec le microscope.

Dans les mêmes conditions, un pieds à coulisse ouvert à 0,1mm, donne cette photo :

Aout 2014

Poursuite de la parabolisation avec un polissoir plus petit de 20cm de diamètre. Il n'était plus possible de progresser avec le polissoir de 500mm. La parabolisation a pu progresser jusqu'à L/2,7. Mais le profil est légèrement différent selon les axes. Il devenait impossible de progresser à nouveau alors que la matière à enlever est tres tres faible. Enlever 20nm de matière se fait avec une action manuelle de 2 minutes mais si vous ne savez pas exactement ou enlever ces 20nm, vous tournez en rond.

Le résultat provisoire était celui ci:

Selon la forte conviction de Charles, il fallait passer à un autre système de mesure capable de donner le relief sur toute la surface. Donc l'interfomètre de Bathe. 

 

Octobre 2014

Construction de l'interomètre de Bathe, mais il ne marche pas. Je n'obtiens que des franges sérrées concentriques. Ces interférogrammes ne sont pas exploitables par OpenFringe. Je suis donc à la recherche du composant qui rends impossible l'utilisation du Bathe...

 

9 Janvier 2015

J'ai reçu de nouvelles diodes laser, une autre lentille frontale. Face à un problème insoluble, il faut changer les paramètres ! :-)

 ... à suivre...

 

 

C'est pas comme les huitres ...  les miroirs de téléscopes, plus c'est gros, meilleur c'est !

 

mailto:gerald.mauboussin@free.fr

 

 
Retour au SOMMAIRE


Page crée le 22.09.2007 - - - - -Dernière mise à jour 28.12.2014.