ABRI écologique du T600mm

 


Eviter de re-regler l'alignement équatorial à chaque utilisation, et mettre en route un téléscope rapidement, pousse à l'installation fixe, et cela implique de protéger le téléscope. Mais cette protection pose à son tour des nouveaux problèmes : mise à température, turbulences, vibrations dans la maçonnerie, pannes de cimier, asservissement de la coupole, permis de construire... Avoir fabriqué le téléscope en inox, diminue les contraintes sur la protection de l'instrument. Le projet de cet abri repose sur une idée simple : un enclos végétalisé et un capot amovible constitué de 3 panneaux solaires (3x 1m x 1,6m). Reconnaissons que les végétaux résistent bien au rayonnement solaire contrairement à la majorité de nos matériaux. Alors entretien du bati, contre entretien du végétal... économiquement... vous imaginez bien. En pratique maintenant: j'ai choisi le Lierre parce que son feuillage est persistant, et il va pousser sur un enclos en grillage soudé. La forme vue de dessus est un octogone de 6m de diamètre ; huit panneaux soudés de 2,5m de largeur et 2m de haut. Le tube du T600 va arriver juste à raz de ces 2m. Chaque angle de l'octogone est mis au niveau par 8 pièces en béton. Ces pièces en béton ont été coulées dans un moule spécial. 2 de ces pièces sont différentes, elles permettent la rotation d'un des grillages soudés, qui constitue un accès. Je n'ai pas mis de poteaux entre chaque grillage parce que l'angle est déjà une source de rigidité. Et quand le Lierre poussera de grille en grille, il rajoutera beaucoup de liens entre eux.

 

Voici l"idée de départ. Pour ne pas surcharger le dessin, seule la face hexagonale du tube du télescope est représentée. Le dessin indique des chevrons de 50x75mm, mais il se trouve que j'avais plusieurs résidus de chantier en bastaings de 50x150mm, je les ai fait raboter pour les rendre propres.

 

Le moule spécifique des angles en béton.

 


En arrière plan; je laisse aussi pousser les arbustes le long de la route pour cacher les phares de voitures. Par contre le sapin qui est a coté va etre dé-cimé. Quand j'ai acheté le terrain il faisait 1,5m.

Le temps que le Lierre pousse, j'ai le temps de fabriquer un hypertelescope ! :-)

 

Position de la porte d'accès.

 

Cela se présente bien comme prévu. Pose des treuils et cables.

 

 

Pose des PPV ; panneaux solaires. 3x300W crete. S'il y a du Soleil, les treuils peuvent relacher le capot de 30° pour augmenter la production. Si on le baisse plus, le grillage occulte les PPV et ça ne marche plus.

 


Prochaines étapes:
-Fixation de jupes en baches de camouflage autour du cadre des PPV.
-Pose du téléscope sur sa monture.
-Automatisation ouverture / fermeture.

 

BUDGET
PPV : 3x180E
Chargeur : 30E
Batteries : Pas encore achetées.
Baches camouflages : 20E
Bastaings : récupération de chutes du chantier.
Rabotage : 50E
Peinture marron Brun normand 19E
Treuils 2 x 69E
Axes inox : 20E
Boulons Japi 10E
Pieces en acier pour ancrage a la dalle de béton : 20E.

Pas de financement d'association, pas de financement public, pas de tombola :-).
10% de matériaux, 50% de savoir faire, 40% d'amis !

 

C'est pas comme les huitres ...  les miroirs de téléscopes, plus c'est gros, meilleur c'est !

mailto:gerald.mauboussin@free.fr

 

Retour au SOMMAIRE


Page crée le 29.10.2019 - - - - - Dernière mise à jour 14.03.2020.