MIROIR PARABOLIQUE  D=500mm

F=2252mm


L'idée de départ était d'essayer de faire un miroir parabolique off-axis, mais au cours du polissage, la parabolisation a commencée de façon accidentelle. Il m'a semblé plus simple de poursuivre sur cette voie. Les mesures et retouches ont montrés que ce n'etait déja pas simple !

Ce fut globalement un défi interessant qui donne la mesure de la valeur du travail des opticiens.

Mais si on considère le délais et le coût financier, le mieux aurait été d'en acheter un.

 

HISTORIQUE

1998 : Achat du disque en PYREX 40mm d'épaisseur.

2004 : Reprise du doucissage.

2006 : Reprise et fin du doucissage.

2007 : Reprise de la parabolisation 

Ce  calendrier resulte aussi de ma disponibilité (ou indisponibilité) professionnelle.

La réalisation a été longue mais les délais de certains fabricants de miroirs le sont aussi !

Il me semble qu'acheter un miroir qui existe et que l'on peut tester est une opération plus sure.

 

Photo du miroir sur son support de mesure:

 

LES DEFAUTS DU MIROIRS

1)Une écaille au bord du disque s'est malheureusement formée au moment de l'ebauchage, pour la faire disparaitre il aurait fallu réduire le rayon du miroir de 3mm. Cette idée m'a paru encore plus insupportable.

2)Une piqure a subsisté au moment du doucissage.

3)Une rayure s'est formée à la fin du doucissage, étant au bord du disque on a cru qu'elle partirai au polissage mais ça n'a pas été le cas, du moins pas complètement.

En terme de surface impactée bien sur ces defauts sont complètement négligeables sur les images.

 

LES QUALITES DU MIROIR

Le point fort de ce miroir est sa qualité de surface. Les retouches ont été poussées jusqu'à ce que la surface soit très près de la parabole théorique.

 

CONTROLE DU MIROIR

Le controle a été fait avec un appareil de Foucault robotisée, mesurant les intensités lumineuses des zones symétriques avec une camera CCD. La mesure de l'abérration longitudinale a été mesurée avec un pied à coulisse numerique de précision 1/100mm.

Cela a constituée l'opération la plus difficile à maitriser car deux facteurs peuvent perturber facilement les mesures:

Pour éviter ces deux problèmes, il faut attendre le début de la nuit pour réaliser de bonnes mesures.

Voici les copies d'écran des bulletins de controle sous 2 orientations à 90°.

 

Je vai passer à la fabrication d'un autre miroir pour voir si je maitrise mieux toutes les phases du processus.

 

Voici les photos du téléscope complet

Vue arrière du barillet : 

La tourelle :

La tourelle et la partie haute du tube ont encore besoin de 2 couches de peinture

 

Pour me contacter :    mailto:gerald.mauboussin@free.fr

 

Retour au SOMMAIRE


Page crée le 11.09.2007 - - - - -Dernière mise à jour 22.09.2007.